Terres Agricoles

Depuis plus de 13 ans l’association D3P « Défense et Promotion du Patrimoine Paysan » est engagée dans la sensibilisation à la biodiversité et à sa protection :• Fête annuelle de la biodiversité avec de nombreux exposants et conférenciers. Elle attire chaque année un public de plus en plus important et intergénérationnel.• Interventions dans les écoles : sensibiliser, éduquer la jeune génération à l’importance de la  biodiversité (observation des oiseaux et insectes dans leurs milieux naturels), cours de compostage et observation de la vie dans le sol, jardinage..• Animation de la journée du gout • Participation à la mise en place de jardins familiaux • Animation de marché locaux de producteurs « Zero Déchet »

La commission Protection des Terres Agricoles au sein de D3P a pour mission plus spécifique de protéger toute terre agricole menacée, quelle que soit sa superficie, sur la communauté  de Communes du Pays des Sorgues et des Monts de Vaucluse

Pourquoi protéger les terres agricoles ?

L’artificialisation des terres agricoles varie entre 30 000 et 50 000 ha/an actuellement.

Nous sommes tous concernés et impliqués dans cette artificialisation qui nous étaient proposée pour améliorer notre cadre de vie…..dans le monde d’avant pandémie.

Le bétonnage des surfaces concernées prenait de multiples formes : zones industrielles, commerciales, infrastructures de transport, mines et carrières à ciel ouvert, décharges… mais surtout étalement urbain lié à l’habitat, aux espaces verts d’agrément ou aux équipements sportifs et de loisirs. Tout cela avec quelques promesses d’emploi et de qualité de vie « au vert ».

Depuis le Coronavirus nous a contraints à nous confiner, à vivre autrement, à constater nos excès et voir les conséquences sur nos vies et celles de nos enfants. Nous sommes nombreux à avoir pensé qu’on ne pouvait pas continuer comme cela et qu’il fallait changer le paradigme de notre façon de consommer ou simplement de vivre.

Maintenant que nos activités reprennent, certes sous la menace d’un nouveau confinement possible, qu’en est-il de nos comportements ? De nos projets ?

Pour qui protéger les terres agricoles ?

Pendant le confinement nous avons apprécié, remercié,… les paysans locaux de fournir une nourriture saine, de qualité non tributaire des importations ou des intermédiaires. Ces paysans engagés depuis plusieurs années dans une agriculture responsable travaillent principalement de petites surfaces. Ils profitent peu des primes de la PAC reversées aux grosses exploitations. Pourtant en étant poches du consommateur et se sentant responsable de son alimentation ils ont mieux résisté à la crise que les grosses exploitations.

Notre mission est de protéger et aider à la valorisation de toute surface agricole pour permettre l’installation et le maintien d’agriculteurs favorisant une production locale en harmonie avec l’environnement.

Ainsi nous protégeons aussi ces terres pour nous ; notre alimentation et cadre de vie. 

Pour cela, nous souhaitons partager avec vous cet amour de la terre nourricière afin de la préserver d’une prédation spéculative avec des conséquences irréversibles pour plusieurs générations.

Comment protéger ensemble les terres agricoles menacées :1. En les identifiant :

Nous avons besoin de vous pour nous aider à les identifier :

Vous avez eu connaissance d’un projet de vente, d’un abandon d’exploitation…

Vous nous informer, nous constituons un groupe de travail2. En présentant un projet alternatif

« Agir pour et non contre » telle est notre devise

Nous étudions avec les parties en place la situation et le projet en cours. Nous étudions, proposons et défendons un projet alternatif viable.
Nous nous appuyons sur l’expérience réussie de paysans, maraichers, éleveurs locaux souvent installés en bio pour évaluer le nombre d’emplois directs et indirects du projet.

Nous travaillons les projets en collaboration avec d’autres associations (FNE 84, Terre de Lien, ADEAR, Sauvons Nos Terres 84,..) pour le recrutement et l’accompagnement de candidats à l’installation en agriculture locale.

Ces associations nous aident également à valider le financement du projet. Ce dernier peut faire l’objet d’une campagne de financement qui vous sera proposée sous différentes formes ( dons, parts sociales…)

Protection des Terres Agricoles : Tous concernés, tous impliqués